• Extractions de dents de sagesse

    Pourquoi extraire les dents de sagesse?

    Il existe plusieurs raisons motivant l’extraction de dents de sagesse. Les plus fréquentes sont les suivantes: le manque d’espace, l’éruption incomplète, l’infection aigüe ou chronique, la présence de kyste ou une mauvaise position rendant l’hygiène difficile…

    Les avantages

    Nous savons aujourd’hui que la guérison de sites d’extractions de dents de sagesse est influencée par l’âge du patient. Un jeune patient récupèrera plus rapidement, les conséquences de ces extractions seront moins dérangeantes et les probabilités de complications, diminuées.

    Le déroulement

    Nous pouvons procéder à l’extraction des dents de sagesse sous anesthésie locale, avec ou sans sédation consciente intraveineuse. Voir le feuillet explicatif spécifique à la sédation pour de plus amples détails.

    Les conséquences

    Tout patient ayant subi l’extraction de dents de sagesse aura une douleur, soulagée par médication appropriée, de l’enflure au visage, une limitation de l’ouverture buccale et un léger saignement. Votre salive aura donc une teinte rosée au cours des quelques heures suivant la chirurgie.

    Les risques

    Les risques suivants sont révisés lors de la consultation avec le chirurgien:

    • Risque d’infection: On diagnostique l’infection par l’apparition d’une enflure survenant de quelques jours à quelques semaines après les extractions, accompagnée de douleur, de rougeur et occasionnellement de fièvre. On traite l’infection avec antibiotiques et/ou mise en place de mèche.
    • Risque d’alvéolite: On diagnostique l’alvéolite par l’apparition d’une douleur intense, irradiant vers l’oreille et non soulagée par la médication prescrite. On traite l’alvéolite par l’application d’une « ouate » résorbable ou d’une mèche.
    • Risque d’engourdissement de la lèvre, du menton et de la langue: Un engourdissement de la lèvre et du menton peut persister après l’extraction de dents de sagesse. L’engourdissement de la lèvre et du menton peut être temporaire ou permanent. L’engourdissement de la langue peut aussi survenir, mais est beaucoup moins fréquent que ceux de la lèvre et du menton.

    Veuillez noter que les jeunes individus sont, en général, moins à risque que les plus âgés.

    Les conseils post-opératoires

    Notre équipe d’assistantes et d’infirmières révisera avec vous les conseils à respecter ainsi que les astuces qui rendront votre récupération plus facile. Vous pouvez vous référer à la section « Conseils post-opératoires » sous l’onglet « Dents de Sagesse » pour plus d’informations. Vous y trouverez également les numéros pour nous rejoindre en cas de besoin.

    N’hésitez pas à poser toute question additionnelle en regard de l’extraction de vos dents de sagesse lors de votre rendez-vous.

    L’équipe de la clinique Maxillo Québec

  • Sédation

    Qu’est-ce que la « Sédation Consciente IntraVeineuse »?

    La sédation consciente intraveineuse (SIV) est une procédure qui facilite la chirurgie buccale et augmente votre niveau de confort pendant et après la chirurgie. La SIV consiste en l’administration de trois médicaments. Premièrement, l’administration d’un anxiolytique permet de modifier votre perception du temps pendant l’intervention; deuxièmement, le narcotique diminue la sensation de pression associée aux procédures buccales. Troisièmement, l’anti-inflammatoire stéroïdien diminue l’enflure ainsi que les nausées post-opératoires.

    Avant l’intervention chirurgicale

    Une rencontre avec le chirurgien s’impose, afin de discuter de l’intervention, de ses avantages et inconvénients, de son déroulement et de la période de convalescence.

    La journée de l’intervention chirurgicale

    • Vous devez être à jeun de solides et de liquides, 6 heures avant votre chirurgie. Si votre rendez-vous est en matinée, vous ne déjeunez pas. Si votre rendez-vous est en après-midi, vous prenez un déjeuner léger, mais vous ne dînez pas.
    • Nous exigeons le port d’un chandail à manches courtes.
    • Vous devez obligatoirement être accompagné pour le rendez-vous chirurgical. Cette personne doit demeurer dans la salle d’attente durant votre intervention. L’accompagnateur, ou tout autre personne fiable doit demeurer avec vous jusqu’au lendemain matin.

    Pendant l’intervention chirurgicale

    Nous mettons en place un soluté intraveineux par lequel nous administrons les différents médicaments. Vous serez facilement éveillable, mais ne conserverez que quelques souvenirs flous de cette intervention.

    Après l’intervention chirurgicale

    Vous demeurez dans notre salle de réveil pendant 30 à 45 minutes, afin que l’effet sédatif s’estompe et que vous rencontriez les critères de départ. C’est notre infirmière qui assure cette supervision et qui révisera les conseils post-opératoires avec vous et votre accompagnateur.

    Vous devez être à jeun pour toutes les chirurgies sous sédation consciente intra-veineuse

    Instructions concernant le jeûne préopératoire

    Voici quelques règles à suivre concernant le jeûne préopératoire. En les suivant, vous éviterez le désagrément associé au jeûne prolongé tout en vous permettant de recevoir une anesthésie sécuritaire.

    • La veille de votre chirurgie, vous pouvez vous alimenter normalement.
    • Si votre chirurgie est prévue le matin
      • Vous ne prendrez aucun aliment solide, lait, céréale, fruit ou tout autre aliment, 6 heures avant votre chirurgie.
      • Si vous le désirez, vous pouvez boire à volonté jusqu’à 3 heures avant l’heure prévue de la chirurgie à condition de ne boire que des liquides clairs.
    • Si votre chirurgie est prévue l’après-midi
      • Vous pouvez prendre un petit déjeûner léger.
      • Si vous le désirez, vous pouvez boire à volonté jusqu’à 3 heures avant l’heure prévue de la chirurgie à condition de ne boire que des liquides clairs.

    Les liquides clairs sont:

    • Eau du robinet, embouteillée, sucrée ou minérale gazéfiée ou non
    • Jus de pomme ou de raisin clair sans particule et sans pulpe
    • Boissons gazeuses sucrées ou sans sucre
    • Café ou thé sucré ou non, sans lait et sans crème

    Ne sont pas des liquides clairs et sont interdits à partir de minuit la veille de la chirurgie :

    • Jus d’orange, de citron, de pamplemousse, ou d’autres agrumes
    • Jus de tomate ou de légume
    • Jus de pomme ou de raisin old style ou country style, à l’ancienne ou de premier pressage
    • Toute forme de lait (homo, écrémé, 1%, 2%, 3,25%)
    • Toute boisson alcoolisée (bière, vin, boisson forte)
    • Tout autre liquide contenant des particules (yogourt, yop)

    Si vous avez des médicaments à prendre le matin, vous pouvez les prendre avec une gorgée de liquide clair de votre choix.

    Le fait de ne pas respecter ces directives peut entraîner l’annulation de votre chirurgie.

    Si vous avez des questions à propos de ces directives, vous pouvez téléphoner du lundi au vendredi entre 8h et 16h au (418) 624-0088

  • Injections Esthétique

    Il est préférable de suivre les recommandations suivantes avant un traitement d’injections de Botox® ou d’acide hyaluronique afin de favoriser un résultat maximal et de diminuer les effets indésirables possibles.

    1. Le patient doit être en bonne santé et ne présenter aucune infection cutanée dans la région qui sera traitée.
    2. Le patient ne doit pas présenter de peur phobique des aiguilles.
    3. Éviter la consommation d’alcool au minimum 24 heures avant le traitement pour diminuer le risque de formation d’ecchymose (communément appelée « bleu »).
    4. Éviter les anti-inflammatoires ou autres médicaments entraînant l’éclaircissement du sang 2 semaines avant le traitement. Les médicaments suivants augmentent le risque d’ecchymose en raison de leur effet anticoagulant :
      • Acide acétylsalicylique (Aspirine®)
      • Anti-Inflammatoires non-stéroïdiens : Ibuprofène (Motrin®, Advil®), Naproxen (Naprosyn®), Rofécoxib (Vioxx®)
      • Produits naturels : Vitamine E, Ginkgo Biloba
    5. Prévoir votre rendez-vous au moins 2 semaines avant un événement spécial (vacances, mariage, congrès, etc.)